Savoir gagner ces matches-là...

Cornella, 86ème minute. Ce qui devait arriver arriva, Alvaro, d’une tête à bout portant, permet à l’Espanyol d’égaliser. Le prix de ce Derby, certainement celui de la Liga…

Même à Manitaland, il y a des matches qu’il faut savoir gagner petit bras, des matches qu’il faut être capable d’arracher, dans la douleur, sans péridurale, 1-0. Le scénario a tenu jusque dans les cinq dernières minutes.

Le Barça s’est fait sacrément bouger, hier soir, chez son voisin de pallier. Malgré l’ouverture du score rapide de Fabregas, encore lui, le FCB n’a jamais vraiment maîtrisé son sujet, et n’en a clairement pas fait assez pour mériter les 3 points.

Défensivement, à 3 derrière, on a retrouvé les mêmes difficultés que celles rencontrées à Valence, pour un match nul également. Prise par un pressing très haut qui gêne sa remontée de balle, l’équipe de Guardiola se retrouve en danger sur chaque contre rapide, ce qui fut le cas hier. Et les attaquants de l’Espanyol, Verdu en tête, n’ont pas voulu marquer, sans quoi l’addition aurait pu être plus salée.

Alors certes, le Barça a touché trois fois le poteau, par Cesc, Messi puis Piqué. Certes, il y a cette main sur la ligne à la 92ème alors que Pedro avait probablement marqué, mais une équipe qui court après le Real pour le titre doit, soit tuer le match, soit bétonner et ne pas craquer en fin de match. Dans la capitale ce matin, José se frotte les mains.

Sur le principe, c’est rassurant de voir que des équipes peuvent tenir tête au Barça, que chaque match ne se solde pas par une avalanche de buts, que l’on peut voir des matches accrochés. Le problème, c’est que le FCB vit cela dans tous ses matches à l’extérieur, mais que le Real lui, trace sa route et engrange victoire sur victoire. Au rayon « On ne pas peut pas toujours être des surhommes », on a vu, hier soir, Xavi rater des passes et Messi ne pas rentrer un dribble. Des signes qui ne trompent pas. Des signes d’une Liga qui s’envole.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Vous aimez le style

de Blograna.com,

n'hésitez pas à

cliquer sur "J'aime"!

Un autre football est possible. Près de chez vous.

Si vous aimez Blograna.com, vous aller vous régaler sur Alterfoot.com

Passer le mot autour de vous....