Moltes gracies Seydou

Il est le premier départ du mercato 2012. Et déjà les remerciements pleuvent de tous les coins de la Catalogne. Du bon mot du président aux tweets de ses désormais ex-coéquipiers, tout le barcelonisme regrette déjà Seydou Keita. Dans cette surenchère de compliments, c’est sûrement Gérard Piqué qui est le plus juste : « Ha sido un lujo compartir vestuario durante 4 años con Seydou Keita. Un ejemplo dentro y fuera del terreno de juego. Mucha suerte amigo! ». (« Ce fut un luxe de partager le vestiaire avec Seydou Keita pendant 4 ans. Un exemple sur et en dehors du terrain de jeu. Bonne chance mon pote! »).

Shakiro, pas toujours au mieux de sa forme sur le terrain cette année, montre qu’il a profité de ses errements extra-sportifs pour trouver le tweet parfait. En effet, celui qui peut être considéré comme le Mr. Loyal du Barça aura montré un état d’esprit irréprochable tout au long de son séjour en Catalogne. Loué par Guardiola durant ses quatre saisons au Barça, il a fait l’objet d’un grand nombre de compliments pour sa mentalité. D’ailleurs, Pep le prend souvent en exemple devant le groupe. Il va jusqu’à déclarer : « Seydou Keita est une merveille. C'est le genre de joueur qui accepte les décisions de son entraîneur car il estime que c'est pour le bien de son équipe. Il me facilite beaucoup mon travail. »

 

Pourtant pas un crack au milieu d’un milieu de terrain bien plus technique que lui, Keita a eu la grande intelligence d’accepter d’être un remplaçant de luxe pour tout gagner avec le Barça. Lui, qui a été successivement délaissé par l’OM puis accepté par Lorient avant d’être lancé par Lens dans le grand bain, fait ses premiers pas en Liga au FC Séville. Une saison mi-figue mi-raisin qui ne laisse pas indifférents les dirigeants du Barça, qui payent sa clause libératoire de 14 M€. Dès sa première année, il remporte avec le Barça toutes les compétitions possibles. Aujourd’hui, il est devenu le joueur malien le plus titré de l’Histoire, loin devant Fred Kanouté, ex-coéquipier à Séville et futur adversaire en championnat chinois. Même s’il a été utilisé dans la rotation de l’effectif, Keita a tout de même disputé la bagatelle de plus de 40 matches par saison sous le maillot blaugrana.

 

Au jour de son départ, le débat de son remplacement commence. Deux écoles d’affrontent dans les coursives barcelonaises. Certains ne seraient pas contre continuer la filiale française. Si le nom du toulousain Etienne Capoue est dans les plans depuis longtemps, ceux des internationaux Yann M’Vila et Yohan Cabaye sont aussi évoqués. Alors qu’on voit mal Newcastle lâcher l’ex-Lillois, les deux autres joueurs, plus proches du style de Keita, sont des solutions envisageables, surtout si la volonté des dirigeants est à l’économie. L’autre idée, soutenue par Tito, est d’attirer Javi Martinez. Récent champion d’Europe avec la Roja, il serait un renfort important dans l’effectif barcelonais. Aux contraires des Français, le Basque ne viendrait pas pour faire banquette et pourrait faire jouer sa polyvalence en charnière centrale pour devenir titulaire.

 

S’il laissait sa modestie de côté, Seydou Keita pourrait largement reprendre un gimmick de Pat Evra : « C’est pas si facile de remplacer Seydou Keita ! ».

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    15seydoukeita (dimanche, 08 juillet 2012 17:27)

    Merci pour tout Seydou ! Déçu de ta prochaine destination, mais trop de respect pour l'homme pour oser le critiquer.

Vous aimez le style

de Blograna.com,

n'hésitez pas à

cliquer sur "J'aime"!

Un autre football est possible. Près de chez vous.

Si vous aimez Blograna.com, vous aller vous régaler sur Alterfoot.com

Passer le mot autour de vous....