Barça-Cartagena : La Notation

Copa Del Rey, 1/16ème finale retour : FC Barcelona - FC Cartagena 3-0

Camp Nou - Buteurs : Pedro (30'), Tello (67'), Neymar (87')

Le CLIENT

 

Dans un match où personne n'a vraiment forcé, difficile de sortir un client. Va pour Neymar, qui a essayé de faire le spectacle, a donné une passe et marqué le dernier. On ne passe pas outre tout le déchet, mais bon...

Nominés dans la catégorie : Un des seuls à créer et à constamment jouer vers l'avant, Cesc a fait partie des meilleurs, même si sa recherche constante de la passe décisive dans le dos de la défense a précipité nombre de pertes de balles. Bon match également des latéraux, très propre en particulier pour Adriano. Une énorme présence devant pour Montoya, un assist à la clé, puis (une fois de plus) pas mal de situations gâchées au moment de centrer...

On notera l'excellente entrée d'Iniesta, auteur d'une action de classe pour la clôture du score.

 

Le BIALES

 

Match tout a fait honnête pour Sergi Roberto, qui perd peu de ballons mais qui finalement ne prend que très peu de risques. Il n'en fait certainement pas moins que le Xavi actuel, mais reste assez loin de pointer son nez pour une place de titulaire.

Nominés dans la catégorie : Pedro nous ressort son classique des dernières semaines, un impact assez discret dans le jeu, mais un but. Difficile de noter Song dans un match où le FCB a affiché 85% de possession, pas vraiment un match pour briller à la récupération...

 

Le CASPER

 

Il avait l'occasion de se montrer, il s'est planqué. Hormis le but (que l'on lui attribue alors que d'aucun le donnent en csc à Mariano), on n'a quasiment pas vu Tello. Ce n'est pas dramatique, mais il gaspille un bel espace publicitaire de lui-même.

Nominé dans la catégorie : Pinto s'est défrisé les cheveux ce mercredi. Une décision qu'il a certainement mûrie pendant les 90 minutes de sérénité que lui ont offert les joueurs de Cartagena (hormis tout de même un poteau -mais il l'avait vu, évidemment- en 1ère mi-temps).

 

Le CAGOLIN

 

Des interventions limites, des relances parfois suicidaires et des incompréhensions dans la communication. Même si elle s'est reprise sur la fin, la paire Masche-Puyol a plus inquiété que rassuré.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Vous aimez le style

de Blograna.com,

n'hésitez pas à

cliquer sur "J'aime"!

Un autre football est possible. Près de chez vous.

Si vous aimez Blograna.com, vous aller vous régaler sur Alterfoot.com

Passer le mot autour de vous....