Barça-Elche: iFeliz año nuevo!

Pour le premier match de 2014, le Barça s’est tranquillement remis en jambes face à Elche, équipe luttant pour le maintien en Liga BBVA. Une rencontre facilitée par l’efficacité des deux co-meilleurs buteurs blaugrana.

Après avoir passé les fêtes tranquillement à la piaule tout en regardant les joueurs anglais se battre loin de leurs foyers, les Catalans se voyaient offrir un adversaire docile pour reprendre. Une aubaine tant on sait le programme difficile qu’est celui de janvier-février, jonché de matches aller-retour en Copa jusqu’au match aller de Champions à l’Etihad.

 

Alors, Tata a déjà lancé sa machine à turn-over. Même si ses joueurs avaient eu le temps de se prélasser pendant les fêtes, tout en regardant les joueurs de Premier League enchainer les sessions de 90' pendant que d’autres enquillent les dindes aux marrons. On retrouve à la grande surprise Ney sur le banc, alors que Messi n’est pas suffisamment remis de sa blessure pour apparaître dans le groupe. Cesc, Alexis et Pedro officieront en attaque. Mais le plus grand changement à noter, c’est le retour de VV dans les cages. Une bonne nouvelle si on regarde les stats de Pinto (0,5 arrêt/match contre 2,2 arrêts/match pour Valdes). Pour le reste, Bartra est aligné avec Piqué en défense centrale, entourés d’Alba et de Montoya. Au milieu, Song joue la sentinelle, derrière XavIniesta.

 

En face, le club d’Elche s’avance sans véritable star mais une connaissance de la Masia en la personne du central Botía, déjà croisé l’an passé sous les couleurs du FC Séville. En revanche, le club de la Communauté Valencienne porte un nom qui n’est pas sans rappeler une grande figure révolutionnaire sud-américaine. Sans doute pour prolonger la filiation, l’entraineur aligne Fidel Chaves côté gauche.

Trêve de galéjades et revenons au match qui commence sur les chapeaux de route. Faudel se voit d’abord stoppé par l’arbitre assistant pour un hors-jeu contestable avant de se faire justice. Parti cette fois en position illicite sur un centre magnifique de justesse d’Alba, le Chilien ouvre le score d’une reprise sous la barre. Au quart d’heure, lancé par une passe verticale magistrale de Cesc (so Cescy), Pedro se prépare pour Sotchi en sortant les bras de short-trackeur avant de dribbler Toño et de glisser le ballon du gauche.

 

Le Barça n’a tiré que deux fois au but en faisant preuve d’une adresse peu habituelle mais réjouissante. En face, Elche n’a pas eu de chance. Avant chaque but, les visiteurs auraient pu scorer, d’abord sur une action litigieuse dans la surface puis sur un tir surpuissant de Boakye s’écrasant sur le poteau de Valdes.

 

Xavi aura par deux fois l’occasion de mettre le troisième sur coups de pied arrêtés. D’abord sur un coup-franc indirect catapulté sur le dense mur adverse puis sur un pénalty non cadré. Pedro aura aussi deux autres occasions d’augmenter ses stats, mais en ce dimanche la galette avait choisi son roi. Il était Chilien.

A la suite d’un mouvement à trois, comme certains en rêvent parfois, Iniesta décale Pedro qui laisse Sanchez conclure dans le but vide. Peu après, c'est un Faudel étonnant de détermination qui demande le ballon avant d’exécuter un coup-franc de plus de 25 mètres. En l’absence de Messi et Alves, artilleurs officiels de loin, et après la sortie de Xavi, Sanchez prouve que le Barça est plutôt bien outillé sur les coups de pied francs (on peut ajouter Neymar et FabFab à la liste des prétendants) et s’adjuge son premier triplé sous les couleurs blaugrana.

 

Le match se conclut après deux actions litigieuses où monsieur Fernandez Borbalan a préféré ne pas siffler de pénalty. Une rencontre maitrisée de bout en bout où seul le tir de Boakye aura fait frétiller le Double V pour sa reprise. Encore une fois, le Barça a prouvé qu’il pouvait se sortir des affaires courantes sans le duo Leo-Ney et en faisant souffler quelques cadres. Des forces qu’il faudra échelonner d’ici la fin de l’hiver quand il faudra jouer les matchs importants sur les trois tableaux.

 

Pour ceux qui se demandent qui peut bien être le Client du match, les notes sont là.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Vous aimez le style

de Blograna.com,

n'hésitez pas à

cliquer sur "J'aime"!

Un autre football est possible. Près de chez vous.

Si vous aimez Blograna.com, vous aller vous régaler sur Alterfoot.com

Passer le mot autour de vous....