Barça-Real Sociedad : La Notation

Copa Del Rey, 1/2 finale aller - FC Barcelona - Real Sociedad 2-0

Estadi Camp Nou - Buteurs (Busquets, 43'), Zubikarai (csc, 60')

Le CLIENT

 

Dans un match globalement bon mais sans prestation sensiblement éclatante, la palme revient à Pinto, certainement le plus décisif avec ses deux arrêts cruciaux, à 0-0, face à Griezmann puis Vela. La Tresse vous salue.

Nominés dans la catégorie : En difficulté et dans la lignée de son raté de samedi, Busquets est revenu à la surface après son but. Certainement un coup de frais dans la tronche pour lui. Maintenu jusqu'au bout sur le pré, Xavi a confirmé son regain de forme avec une sortie très propre. Mention bien pour l'animation côté gauche avec le binôme Pedro-Alba qui a su allier mouvement et combinaisons, alors que de l'autre côté ça avait tendance à tourner en rond.

 

Le BIALES

 

A nouveau préféré à Iniesta, Fabregas a connu un match contrasté. Incisif (il est présent sur les 2 premières occases) et coupable de bijoux de passes quasi-déc', il a également affiché pas mal de déchet sur des choses simples.

Nominés dans la catégorie : Une nouvelle fois, Messi a excellé dans l'expression collective, mais il peine actuellement à se mettre en position de frappe et donc à se montrer décisif, ce qui est habituellement sa force. Pas le plus à incriminer sur les 2 courants d'air défensifs, Piqué a sorti un nouveau match solide, en interceptant notamment deux ballons chauds dans le 1er quart d'heure.

 

Le CASPER

 

OK, il est à l'origine du but à la con, au prix d'un appel parfait et d'un plat du pied sur le poteau. Mis à part ce coup d'éclat, Alexis a surtout cherché à dribbler arrêté, enchaînant les 360° (ce qui est moins recherché en foot qu'en half-pipe aux Jeux de Sotchi). Clairement, il est peu à l'aise quand il n'a aucun espace.

 

Le CAGOLIN

 

Pas au firmament de sa concentration, Mascherano a bien failli coûter cher au Barça. Tout a commencé par un dégagement raté qui a amené la frappe de Griezmann, puis une charge à retardement au milieu sur laquelle il aurait pu rejouer les Umtiti. Enfin, évidemment, même s'il résiste et gêne bien Vela dans l'action charnière du match, sa défense à la limite aurait pu (dû?) laisser ses copains à 10 et à 0-1. Ce qui aurat changé le goût de la mayonnaise...

Nominé dans la catégorie : Mise part une paire de bons centres en seconde, Dani Alves s'est beaucoup dépensé à contre-courant par rapport au sens du jeu. On reproche à Montoya son déchet dans le dernier geste, mais le Dani actuel est-il meilleur ? On n'est pas obligé de le penser.   

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Vous aimez le style

de Blograna.com,

n'hésitez pas à

cliquer sur "J'aime"!

Un autre football est possible. Près de chez vous.

Si vous aimez Blograna.com, vous aller vous régaler sur Alterfoot.com

Passer le mot autour de vous....