Barça-Real : La Notation

Copa del Rey, Finale - FC Barcelona - Real Madrid CF 1-2

Mestalla, Valencia - Buteurs : Bartra (66') / Di Maria (10'), Bale (85')

Le CLIENT

 

Un des rares sur la pelouse à montrer de l'envie et de la rébellion, Bartra s'est distingué devant, avec une frappe dangereuse puis l'égalisation sur corner. Défensivement, il a fait le job, malgré l'enrhumade que lui met Bale sur le but décisif (action sur laquelle il rechute de sa blessure).

 

Nominé dans la catégorie : Aux quatre coins du terrain, Alba en a certainement trop fait, puisque le biceps femoral a lâché à nouveau. Dommage, il était de loin le meilleur Blaugrana.

 

Le BIALES

 

Souvent en égalité numérique avec les attaquants blancs, Mascherano a tenu la maison comme il a pu.

 

Nominés dans la catégorie : Pas loin d'être Caspérisé, Neymar a très rarement pris le meilleur sur son adversaire direct, mais reste une nouvelle fois l'attaquant le plus dangereux. Et le moins en réussite avec un poteau, qui aurait amené les siens vers une prolongation flatteuse. Entré à la mi-temps pour suppléer Jordi, Adriano n'a pas fait de grosses vagues, ni en bien ni en mal.

 

Le CASPER

 

Souffrant de la comparaison avec leur adversaire dans la vitesse d'exécution, le milieu Catalan Xavi-Iniesta-Fabregas a régalé dans le jeu en triangle aux alentours de la ligne médiane mais n'a rien produit de tangible aux abords de la surface. Un gros déficit de créativité et de mouvement, dans la mouvance des trois défaites de la semaine.

 

Le CAGOLIN

 

Les matches se suivent et se ressemblent. Messi marche, touche peu de ballons, ne rentre pas un dribble, tope ses frappes et envoie ses coups-francs dans le mur. Au delà de ses difficultés dans le jeu, Leo affiche ce qui ressemble à un royal je-m'en-foutisme. Plus qu'agaçant, on ne sait pas trop à quoi il joue. Perdu pour perdu et s'il se sait sur le départ, on aimerait voir Tata le mettre sur le banc, d'entrée ou en cours de match. Rien que pour voir la réaction de D10S...

 

Nominés dans la catégorie : La main molle sur le but de Di Maria, pas de sortie et les jambes écartées sur celui de Bale, Pinto est impliqué sur les deux grains encaissés. Souvent mis en échec dans ses dribbles et relances, Busquets a également été constamment pris par des passes dans son dos, entre lui et ses centraux. A la 85ème, c'est à lui de fermer et de couvrir la course de Bartra. Mais on ne va pas reprocher à Busi de n'avoir pas pu suivre Bale à la course sur 80 mètres. Comme face à l'Atleti, Dani Alves a rarement poussé ses actions jusqu'à la ligne et s'est contenté de centres des 20 mètres. A l'inverse, négligeant, il s'est souvent rendu coupable de pertes de balles qui ont mis le feu en contre. Notamment sur les deux buts.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Vous aimez le style

de Blograna.com,

n'hésitez pas à

cliquer sur "J'aime"!

Un autre football est possible. Près de chez vous.

Si vous aimez Blograna.com, vous aller vous régaler sur Alterfoot.com

Passer le mot autour de vous....