Barça-Athletic : La Notation

Liga BBVA, 34ème journée : FC Barcelona - Athletic de Bilbao 2-1

Estadi Camp Nou - Buteurs : Pedro (71'), Messi (73') / Aduriz (49')

Le CLIENT

 

OK, il vendange une occase XXL au coeur de la première mi-temps, qui aurait soulagé tout son monde. En dehors de ce raté, Alexis a été partout, impérial dans ses prises de balles, percutant, impliqué dans le pressing. Et décisf avec cette vraie frappe écrasée qui se mue en fausse passe décisive pour l'égalisation de Pedro.

 

Nominés dans la catégorie : Pas toujours à la fête, Mascherano a remarquablement fini, auteur de nombreux jaillissements plus que bienvenus. Après avoir manqué de planter le but de l'année, il se sacrifie à la 89ème pour préserver le 2-1. Merci. Au milieu d'une prestation neutre, Dani Alves s'est rendu protagoniste d'un éclair qui a tout changé, à l'origine du but du 1-1. S'il a doucement décliné sur la fin, Adriano s'est montré très pertinent dans sa relation avec Pedrito. On souhaite le voir dans ce registre jusqu'à fin Mai.

 

Le BIALES

 

Il est celui qui a rendu l'oxygène à l'aficion. Opportuniste pour suivre le centre-tir de Faudel, Pedro inscrit un but providentiel, qui vient contre-balancer deux face-à-face avec Iraizoz  littéralement goinfrés. 

 

Nominés dans la catégorie : Plus libre que lors de ses trois derniers matches fantômatiques, Messi signe le but décisif sur un CF tout en raffinement... Avant ça, de l'à-propos dans la construction et de l'à peu près dans la finition, avac notamment un surprenant gâchis devant le portier basque. Absent des radars avant la pause, à l'image de la difficile soirée du milieu blaugrana, Iniesta a resurgi après les citrons pour retrouver un impact dans la création. Battu par un excellent Aduriz, Pinto a fait du Pinto, des relances aussi scary que l'Exorciste, et une paire de parades de premier plan.

 

Le CASPER

 

Martino ne s'y est pas trompé en le sortant le premier, Xavi n'a pas eu d'impact au milieu de terrain. Il symbolise le match raté de l'entrejeu catalan, mis en difficulté par le pressing de l'Athletic.

 

Le CAGOLIN

 

Il faut bien en trouver un... Pourtant auteur d'un très bon début de rencontre, Song a souffert par la suite, face au pressing et aux longs ballons. On n'a pas non plus été foncièrement rassuré par sa communication avec ses centraux.

 

Nominé dans la catégorie : Moins sûr de ses interventions que son compagnon de charnière, Bartra était l'auteur d'un match tout à fait correct jusqu'à cette 49ème minute où il se déchire devant Muniain et précipite l'ouverture du score.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Vous aimez le style

de Blograna.com,

n'hésitez pas à

cliquer sur "J'aime"!

Un autre football est possible. Près de chez vous.

Si vous aimez Blograna.com, vous aller vous régaler sur Alterfoot.com

Passer le mot autour de vous....