Barça-Elche : La Notation

Liga BBVA, 1ère journée : FC Barcelona - Elche 3-0

Estadi Camp Nou - Buteurs : Messi (41', 63'), Munir (46') / Passeurs : Busquets, Rakitic

Le CLIENT

 

En jambes, actif et disponible. Et un doublé pour commencer, dans un copié-collé de ce qu'il a déjà fait mille fois. Le Messi 2013-2014 nous a inquiété. Sa première mouture 2014-2015 rassure. Pourvu que ça dure.

 

Nominés dans la catégorie : Au four et au moulin tout du long, Iniesta a rayonné dans la nuit tiède. Et prouvé qu'il faudrait encore compter sur Leo et lui cette saison. On ne demande pas mieux. Une première sans complexe, une barre et un pion, Munir a réussi son baptême. Espérons qu'il soit capable de conserver longtemps ce mélange de simplicité et d'initiatives. Impressionnant de moëlle sur son côté, Jordi Alba a vite compris que la soirée ne se passerait pas dans l'aspect défensif de son poste.

 

Le BIALES

 

Des récupérations de gonfle à 30m des buts adverses, comme on les aime. Un assist plat-du-pied-tacle subtil pour Messi... Ça sentait la très bonne note pour Sergio, qui a donc mis son équipe dans l'embarras en précipitant l'expulsion de Masch d'une tête en retrait plus qu'inapropriée.

 

Nominés dans la catégorie : Auteur d'une passe déc' en première intention dans la profondeur (un des registres où on l'attend pour l'après-Cesc), Rakitic a par ailleurs alterné le très bon, dans le repli et le pressing, et le discret, avec un jeu de passes sans grosses prises de risque. A des années lumières de son été Brésilien, Dani Alvès a fait le job. Mais on ne peut prétendre à être Client avec ce genre de coupe de cheveux...

 

Le CASPER

 

Le Barça aurait-il pu se permettre de jouer sans gardien ? La réponse pourrait être oui... Claudio Bravo n'a en tout cas pas vu la couleur d'un ballon. Tout juste le sombre pelage d'un chat qui passait par là...

 

Nominés dans la catégorie : Même s'ils n'ont pas toujours respiré la plus profonde sérénité, Mathieu et Bartra se les sont globalement frisées, devant le peu de velléités des visiteurs. Et c'est peu de le dire...

 

Le CAGOLIN

 

Victime de sa prestation autant que de son positionnement, Rafinha hérite de la première peluche de la saison. Alors qu'il a excellé en sentinelle l'an passé, à un poste où il doit jouer simple, ce positionnement plus haut lui va comme un gant droit sur un pied gauche, il n'apporte pas de solutions et s'embourbe dans le tripotage de ballon (certainement une tradition familiale). A revoir, ailleurs, donc.

 

Nominé dans la catégorie : Propre et concerné jusqu'à cette 43ème symbole du mauvais endroit au mauvais moment, Mascherano paie une erreur de Busquets et laisse les copains dans une situation alors pas si confortable. Plus de peur que de mal au final.

 

Pour revenir sur la première impression laissée par le FCB dans cette Liga, c'est par ici.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Vous aimez le style

de Blograna.com,

n'hésitez pas à

cliquer sur "J'aime"!

Un autre football est possible. Près de chez vous.

Si vous aimez Blograna.com, vous aller vous régaler sur Alterfoot.com

Passer le mot autour de vous....