Apoël-Barça : La Notation

Champions League, 5ème Journée : Apoel Nicosie - FC Barcelona 0-4

Neo GSP Stadium - Buteurs : Suarez (26'), Messi (37', 57', 86') /// Passeurs : Rafinha, Alves, Pedro

Le CLIENT

 

On ne va pas tenter de laisser planer un quelconque pseudo-suspens, Messi est allé chercher son record d'un nouveau triplé (inscrit du pied droit)... Ce n'était que Nicosie, mais le tableau d'affichage montre que son exil à droite ne l'empêche pas de scorer, de combiner avec Suarez, de venir dans l'axe. Bref, de montrer qu'il reste au dessus de la mêlée.

 

Nominés dans la catégorie : Très attendu, le dépucelage goleador de Luis Suarez a donc eu lieu sur une île au milieu de la Méditérrannée (qui n'est pas Mykonos). Un enchaînement de classe qui aurait dû avoir des petits frères, mais le contenu prouve qu'il lui manque seulement une confiance pleinement retrouvée pour faire saigner les défenses. Très agressif (ce qui est proche du pléonasme), Mascherano a littéralement étouffé le milieu chypriote, avec des récupérations dans les pieds adverses avant la fin de la première passe. Son apport au milieu dans ce registre est indispensable. Malheureux au moment d'ouvrir le score, Jordi Alba s'est une nouvelle fois déployé devant. En vacances toute la soirée, ter Stegen sort l'arrêt qu'il faut pour montrer que l'on peut compter sur lui.

 

Le BIALES

 

Très honnêtement, Rafinha nous énerve, à se regarder jouer, petit rateau, petit exter du gauche, il présente tous les défauts de son frangin, sans ses qualités, et ressemble surtout à un joueur de Foot 5. Sa tendance à ralentir le jeu s'est moins vue à Nicosie, le rythme s'y prêtait, et il a sorti ce qui reste de loin son meilleur match. Avec cependant un rouge sévère, mais quand même stupide.

 

Nominés dans la catégorie : Auteur d'un assist soyeux, Alves a plutôt bien combiné avec Leo. Et pris sottement un jaune qui le privera du match contre Paris. Lui aussi passeur, Pedro a confirmé ses difficultés à exister, malgré un pressing plus que bienvenu. Rakitic n'a pas eu besoin de forcer sur la machine dans ce match, et ne l'a donc pas fait...

 

Le CASPER

 

Propres, Piqué et Bartra ont passé une soirée trrrrrrès tranquille. La violence des velléités de l'Apoël leur aurait quasiment laissé la liberté de se décapsuler des San Miguel en profitant du spectacle qui se jouait sous leurs yeux.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Vous aimez le style

de Blograna.com,

n'hésitez pas à

cliquer sur "J'aime"!

Un autre football est possible. Près de chez vous.

Si vous aimez Blograna.com, vous aller vous régaler sur Alterfoot.com

Passer le mot autour de vous....