Mais au fait, c'est quoi le goal average?

C’est la même rengaine tous les dimanches sur les prés de France et de Navarre. On entend les mêmes rengaines, y compris dans les bouches des plus hautes instances footballistiques : « Ils sont deuxièmes, à la faveur d’un meilleur ‘golavérage’ ». Je veux bien, mais au fond, c’est quoi ce fameux goal average ?

 

De nos jours, dans nos contrées françaises, le terme est usité pour signifier la différence de buts d’une équipe, soit la soustraction simple des buts concédés aux buts marqués. Ce calcul savant est utilisé pour départager deux équipes, qui, même après 38 journées, arrivent quand même à se retrouver au même nombre de points. Oui mais voilà, notre ‘différence de buts’, appelée goal difference en langue de Shakespeare, n’a pas grand-chose à voir avec le goal average initial.

 

Si, au collège, vous n’avez pas passé vos heures d’anglais à roupiller à côté du radiateur, vous avez du apprendre que le terme ‘average’ peut aisément se traduire par celui de ‘moyenne’. Et là intervient la différence majeure !

 

Et oui, avant la Coupe du Monde 1970 au Mexique, on utilisait le système de goal average, aujourd’hui délaissé au profit de la simple goal difference. Cela consistait à diviser le nombre de buts marqués par le nombre de buts encaissés. Par exemple, en Liga, le Barça, avec ses 44 buts inscrits contre 9 encaissés à une différence de buts de ‘+35’ et un goal average de 4,9. Ça saute aux yeux d’entrée, le niveau requis pour calculer d’instinct le goal average et donc départager deux équipes est un peu plus élevé.

 

Le système a été délaissé pour deux raisons plutôt simples. La première est que ce n’est pas forcément super lisible comme principe de fonctionnement. La seconde, bien plus importante, est que la différence de buts incite bien plus les équipes à aller planter des pions plutôt qu’à défendre ses cages. Par exemple, si vous remportez un match truculent sur le score inouï de 5-3, vous vous en sortez avec un goal average de 1,67 alors que vous obtiendrez un goal average de 2 si vous gagnez par un simple et plus banal 2-1. Par contre, vous l’aurez remarqué du premier coup d’œil, sauf si vous avez arrêté votre éducation au CE1 ou que vous regardez trop ‘Les Anges de la téléréalité’, votre différence de buts sera meilleure dans le premier cas.

 

Désormais, vous connaissez la différence. Alors, plus question de parler de goal average. Ou, au moins, débrouillez-vous pour le faire avec l’accent anglais.


Vous aimez le style

de Blograna.com,

n'hésitez pas à

cliquer sur "J'aime"!

Un autre football est possible. Près de chez vous.

Si vous aimez Blograna.com, vous aller vous régaler sur Alterfoot.com

Passer le mot autour de vous....