Athletic-Barça : La Notation

Liga BBVA, 22ème Journée : Athletic Club - FC Barcelona 2-5

San Mames : Buteurs : Messi (14'), Suarez (25'), De Marcos (60', csc), Neymar (62'), Pedro (85') /// Mikel Rico (57'), Aduriz (64')

Passeurs : Messi (x2), Busquets

Le CLIENT


Dans un match royal, difficile de sortir une seule tête... Loin de son niveau depuis des semaines, Busquets confirme son retour à niveau. A San Mames, il a régné sur le milieu de terrain. Imprenable dans les duels, chronomètre en main à la récupération, il a qui plus est brillé dans l'utilisation de la gonfle. La cerise sur son gâteau, il transforme le récital de Messi en caviar pour Pedro à la 85ème. Ca valait le coup d'arrêter de se rouler par terre...


Nominés dans la catégorie : Actuellement au meilleur de la notation, match après match, Messi est impliqué sur les 5 buts, en plus de faire dégouliner son génie sur les 90 minutes. A sa décharge, si l'on doit trouver à pinailler, le ballon perdu sur le 2-1, et une maladresse qui transforme son 24ème but liguero en csc de De Marcos. Cristiano, en pleine récup' de sa cuite à 400 000 €, en a presque eu le sourire. Au four et au moulin sur son côté gauche, Jordi Alba s'est multiplié devant et derrière (comme avec son ex...). Plus calculé dans ses efforts, Dani Alves a animé et combiné à droite, avec brio. Et avec un caño de rêve. Mise à part une mésentente avec Bravo, Piqué s'est imposé, duels aériens, trajectoires coupées et allant offensif. Très présents dans la construction et récurrents de la projection dans la surface, Rakitic et Xavi ont donné le ton. Enfin, malheureux sur sa première occase, Suarez a retrouvé le goût du gibier. Avec un peu plus d'agilité de ses deux compères, il aurait pu (et mérité) finir la partie avec deux assists. Au lieu de quoi, ce sont deux points de suture au genou qu'Etxeita a failli lui offrir.


Le BIALES


Comme d'hab, Neymar a régalé de technique, créant de nombreux décalages. Il a aussi eu droit à son lot de pignes par derrière. Buteur à l'heure de jeu, il s'est montré un peu trop facile dans le dernier geste, alors qu'il avait largement de quoi planter un hat-trick...


Nominé dans la catégorie : Salvateur en première période, à plusieurs reprises, Claudio Bravo a su préserver l'avantage du FCB quand il le fallait. On joue les pères sévères, mais le ballon d'Aduriz qui lui passe sous le ventre lui coûte la note maximale.


Le CAGOLIN


Si tout n'était pas à jeter, Mathieu confirme sa trajectoire descendante dans cette équipe qui monte. A contre-courant de la masse, donc, il a fait couler les sueurs froides à chaque fois que le ballon est passé par ses pieds. Souvent battu dans les airs par Aduriz (là où Piqué s'en est bien sorti), il est bizarrement placé sur les deux buts basques.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Vous aimez le style

de Blograna.com,

n'hésitez pas à

cliquer sur "J'aime"!

Un autre football est possible. Près de chez vous.

Si vous aimez Blograna.com, vous aller vous régaler sur Alterfoot.com

Passer le mot autour de vous....