Barça-City : La Notation

Champions League, 1/8ème Finale Retour : FC Barcelona - Manchester City FC 1-0

Estadi Camp Nou - Buteur : Rakitic (30') /// Passeur : Messi

 

Le CLIENT

 

Inmessionante !!! Officiellement venu d'une autre planète, Leo Messi a littéralement régalé tout au long de la partie. Les Vine de ses deux caños tournent en boucle sur le net (#JoueurYouTube), sa passe déc' pour Rakitic est un bonbon sucré parfaitement dosé, acidulé mais pas écoeurant. Le reste, 3 coup-francs de peu au dessus, une demi-guirlande d'occases reduites à néant par un Joe Hart particulièrement indigeste pour l'attaque catalane. Son match est d'une facilité telle que c'en devient indécent.

 

Nominés dans la catégorie : Mis à part une enflammade dribbliste au poteau de corner qui aurait pu coûter cher, ter Stegen a sorti le match sans tâche qu'il fallait. Décisif en repoussant le péno d'Aguero, celui dont la presse française se moque encore a prouvé qu'il était fiable. Certes fautif sur le penalty que le Kun obtient sur lui, Piqué est plus victime de la filouterie de l'ex-gendre de don Diego de la Narine. Par ailleurs, trajectoires coupées, règne aérien, et sorties balles au pied vers l'avant. Du grand Gégé... En mode taquin pour faire disjoncter cet idiot de Samir Nasri qui sera resté 2 minutes dans son match, Jordi Alba a envoyé les cylindres sur son côté. Avec quelques retours supersoniques et un peu de déchet dans la surface adverse. Sur la bonne pente, Iniesta a remarquablement géré le tempo, en plus d'une activité de harcèlement rarement vue depuis Jean-Luc Lahaye. Avec Leo et Junior, le troisième coffre-fort, capable de conserver la balle au chaud lorsque la pression adverse augmente.

 

Le BIALES

 

Symbole de l'inefficacité blaugrana de la soirée, Neymar avait quand même posé les bases d'un match qui aurait pu être mémorable pour lui (et pour nous, donc). Entamé par un bridge sur Fernandinho et un plat du pied sur le poteau, sa copie reste de très haut niveau. Très peu de ballons perdus, efficacité de dribbles, et au moins trois caviars qui auraient dû finir à Dam, pour ses copains de devant. Certes, il a croqué dans les grandes largeurs, dégoutté par Joe Hart, mais aussi parfois trop altruiste au moment de servir intérieur au lieu de finir seul. Décevant depuis quelques semaines, Junior a prouvé qu'il était revenu à son top dans le contenu. La finition reviendra vite. Dès dimanche, par exemple, pour celui qui avait claqué l'an dernier au Nou et à l'aller cette saison lors des Clasicos.

 

Nominés dans la catégorie : Buteur, certes, Rakitic a pourtant moins rayonné qu'à l'aller, avec notamment quelques imprécisions techniques. Mais on commence à devenir difficile le concernant. Ce qui est plutôt bon signe.  A ses côtés au milieu, Mascherano a rempli la fonction sans que l'on en doute un instant, avec un ton d'impact en dessous de ses habitudes cependant. Très bon dans l'aspect strictement défensif, Mathieu a une nouvelle fois endossé le rôle de la caution "pieds carrés" de l'équipe. Celui qui fait peur à 98 000 et quelques autres dès qu'il a la chose ronde entre les orteils... Pas vraiment inquiété, pas vraiment omniprésent devant, Dani a fait un match sérieux, si ce n'est ce carton qui le privera du quart aller. Beaucoup moins juste dans son jeu que lors de dernières sorties très convaincantes, Suarez a lui aussi croqué la feuille avec sa clique de devant. A sa décharge, il avait fait ce qu'il fallait à l'aller.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Vous aimez le style

de Blograna.com,

n'hésitez pas à

cliquer sur "J'aime"!

Un autre football est possible. Près de chez vous.

Si vous aimez Blograna.com, vous aller vous régaler sur Alterfoot.com

Passer le mot autour de vous....