Barça-Real: Les notes

Liga BBVA, 28ème journée: FC Barcelona 2-1 Real Madrid CF

Estadi Camp Nou

Buteurs: Mathieu (19'), Suarez (56') / Cristiano Ronaldo (32')

Passeurs: Messi, Alves

Le Client :

Suarez : Recruté par le Barça pour planter dans les grands matchs et pallier d’éventuelles méformes du MeyMar, Luis Suarez a totalement rempli son rôle. Avant d’opter pour des mauvais choix en fin de match, El Pistolero a sorti un enchainement de grand talent, que peu de 9 peuvent réussir aujourd’hui sur la planète foot. Quel bel Suarez !

 

Nominés :

Mathieu : En plantant son premier but en blaugrana face au Real, Mathieu a rejoint Rox dans le panthéon des grands roux de ce monde (oui, Rox c’est le renard et Rouky son pote le chien). En plus de ce coup de cabine ginger victorieux, l’ex-Toulousain a assuré derrière, gagnant un nombre incalculable de duels aériens.

 

Piqué : Dans une charnière centrale clairement déséquilibrée en taux de bogossitude, Piqué a lui aussi brillé à côté du Français. Une prestation qui reste sur le tempo de son année 2015, malgré la perte d’un rein sur la talonnade inspirée de KB9, meilleur madrilène sur le pré.


Bravo : Le futur Zamora a encore sorti une très bonne prestation dans la cage culé. Des arrêts précieux et le soupçon de chance sur la première frappe de CR7. Par amour du goût.



Le Bialès :

Alba : Occupé à contenir un Bale peu en verve mais toujours très haut, Jordi a pu se lâcher offensivement dans la dernière demi-heure une fois le match dans les mains du Barça. A deux doigts de planter un superbe but après un relais avec la Pulga.

 

Alves : Idem que son compère de gauche, Dani a tenu sa droite, un peu comme les votes dominicaux en France. Les montées de Marcelo doublées d’un repli laxiste de Messi l’ont fait souffrir mais Alves a tenu. Surtout, il délivre cette passe dans la course que Suarez transforme en décisive.

 

Messi : La planète football attendait Messi après son récital face à City. Il n’en aura rien été. Sa première mi-temps se résume en un coup-franc fabuleux mais la Pulga a pris les commandes en fin de match, sans toutefois réussir à amener un troisième but précieux pour le goal average particulier.


Mascherano : Pas aidé par ses potes, Masche a eu du mal à combler les brèches mais a quand même fait preuve de beaucoup d’abnégation et de sens du sacrifier. Comme d’hab quoi.



Le Casper :

Rakitic : Occupé à limiter le bouillon mis par son pote croate et ses collègues, Rakitic a passé son match à défendre et à aider Alves. Du coup, rien offensivement.



Le Cagolin :

Iniesta : Don Andres n’est plus. Autrefois virtuose du milieu blaugrana, Iniesta a clairement souffert hier. Après dix bonnes minutes, il a complètement pris l’eau face au milieu merengue. Et a affiché en début de seconde mi-temps un déchet horrible.


Neymar : Au sein d’une fin d’hiver difficile, Neymar n’est pas sorti de son mutisme. Occupé à chercher des fautes plutôt qu’à attaquer, Junior a mis plus d’une heure avant de se focaliser sur le but de Casillas. En perte de confiance, il n’a pas su concrétiser des occases qu’il s’était parfois créé tout seul.


Écrire commentaire

Commentaires: 0

Vous aimez le style

de Blograna.com,

n'hésitez pas à

cliquer sur "J'aime"!

Un autre football est possible. Près de chez vous.

Si vous aimez Blograna.com, vous aller vous régaler sur Alterfoot.com

Passer le mot autour de vous....