Seville - Barça : La Notation

Liga BBVA, 31ème Journée : FC Sevilla - FC Barcelona 2-2

Estadio Sanchez Pizjuan - Buteurs : Messi (14'), Neymar (30') / Banega (38'), Gameiro (84')

Passeur : Neymar 

Le CLIENT


Virevoltant et casseur de rein patenté, Neymar a littéralement régalé. Passeur puis buteur subtil sur un coup-franc magistralement déposé, il a tout dynamité. Notamment les bouteilles d'eau et ses chaussures à sa sortie du terrain (un changement de Luis E. qui pose encore question...).


Nominés dans la catégorie : Revenu de ses quelques matches un ton en dessous (qui coïncidaient avec sa douleur au pied), Messi a ressorti son gauche magique, et rendu une copie digne de son talent. En sus, on notera qu'il a su rengé son orgueil et déléguer un CF à Junior, avec la réussite que l'on sait. Pas loin d'être impérial devant la défense, Bousquette a rayonné. Mais il se fait bien enrhumer par Reyes sur l'action de l'égalisation.


Le BIALES


Symboles d'un Barça très supérieur pendant 40 minutes avant de décliner, Alves et Alba ont affiché le meilleur avant de rentrer dans le rang. 


Nominé dans la catégorie : Pour son retour à Pizjuan, Rakitic a fait le boulot, sans briller d'un éclat particulier. Très impliqué dans les duels, Mathieu a une nouvelle fois fait son match, en dépit d'une qualité de relance toujours en dessous du niveau de la mer.


Le CASPER


Mieux en seconde période, Iniesta aura néanmoins été le moins en verve pour les Orange d'un soir. Coupable d'un certain laxisme au moment de sortir sur Banega lorsqu'il arme la frappe du 2-1.


Le CAGOLIN


Ils sont trois, dont les erreurs respectives ont amené le Barça à perdre 2 points cruciaux dans la course au titre. Victime de ses mains fébriles, Bravo a remis les Sevillans dans le match avant la mi-temps, sur leur unique frappe, alors que l'équipe survolait les débats. Vêtu de son bleu de chauffe habituel, Suarez a par trois fois hérité de l'occase du 3-1, qu'il a ostensiblement goinfré. Enfin, auteur d'un énième match très solide, Piqué s'est rendu coupable d'une relance un peu trop osée à 5 minutes de la fin, qui a entraîné l'égalisation (même si l'action aurait pu être annihilée par la suite, par lui, notamment).

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Vous aimez le style

de Blograna.com,

n'hésitez pas à

cliquer sur "J'aime"!

Un autre football est possible. Près de chez vous.

Si vous aimez Blograna.com, vous aller vous régaler sur Alterfoot.com

Passer le mot autour de vous....