Barça-Real Sociedad: La Notation

Liga BBVA, 36ème journée: FC Barcelona 2-0 Real Sociedad

Estadi Camp Nou

Buteurs: Neymar (50'), Pedro (84')

Le Client:

Dans un match où l'ouverture du score s'est faite attendre, Neymar est venu placer son nouvel iroquois au second poteau pour battre l'excellent Rulli. Un peu en deçà dans sa réussite balle au pied, il confirme son efficacité actuelle puisque c'est le sixième match d'affilée où il plante.


Nominés: Pas emmerdé par un Carlos Vela à qui il a soustrait tous les ballons, Piqué a été monstrueux dans les duels aériens. Devant lui puis à ses côtés en fin de match, Masche a fait le bouleau en coupant toutes les passes txuri-urdin.



Le Bialès:

Fantastique mercredi, Messi est redescendu d'un cran, restant tout de même un beau virtuose. Il est à l'origine des deux buts et a beaucoup œuvré à la récupération. Mais souvent sur des ballons qu'il a lui-même perdu.


Nominés: Dans un match assez linéaire, tout le monde a rendu une copie sympathique, sans être fabuleuse. Dans cette catégorie, on citera Bartra, pas inquiété par les donostiarras; Adriano et ses rares incursions offensives; Alves, remuant sur son côté, Rafinha, frais et actif (comme une lotion Mennen) et Xavi, précieux dans la conservation et la gestion du ballon.



Le Casper:

Dans son mano à mano avec MATS, Bravo a répondu du tac-o-tac en ne branlant rien de l'après-midi.


Nominé: Mauvais jour pour Suarez qui a eu des rapports très compliqués avec le ballon rond.



Le Cagolin:

La mascotte n'est distribuée à personne en particulier mais se partage entre Luis Enrique et ses quatre attaquants. Ce n'est pas la première fois que le mister sort un milieu pour faire rentrer Pedro. Derrière cela, aucune considération tactique mais un énorme problème d'ego. Depuis leur brouille à Pizjuan, Enrique n'ose plus sortir Neymar, et pas plus ses deux acolytes. Ce qui crée forcément un malaise dans l'équipe. Un malaise qui a montré deux facettes hier soir, la déception de Rafinha de rejoindre la guérite et la colère de Pedro après son but, mettant un vent à Suarez et Messi pour aller célébrer son superbe but, seul au poteau de corner. Une situation critique, forcément adoucie par la réussite insolente du MSN, qui devra être gérée à l'intersaison et lors du prochain exercice.


Écrire commentaire

Commentaires: 0

Vous aimez le style

de Blograna.com,

n'hésitez pas à

cliquer sur "J'aime"!

Un autre football est possible. Près de chez vous.

Si vous aimez Blograna.com, vous aller vous régaler sur Alterfoot.com

Passer le mot autour de vous....