Bayern-Barça : La Notation

Champions League, Demi Finale Retour : FC Bayern München - FC Barcelona 3-2

Allianz Arena - Buteurs : Neymar (14',28') /// Benatia (6'), Lewandowski (59'), Müller (74')

Passeur : Suarez

Le CLIENT


Certains diront qu'il a eu la chance de jouer la bonne mi-temps. D'autres que son absence à la reprise n'est pas étrangère au marasme blaugrana de la seconde période. Dans le rôle du régaleur pour Neymar, Suarez a fait la différence par ses bons choix, comprenant que faute de pouvoir tromper le meilleur gardien du monde, il valait mieux le fixer et le contourner avec l'aide des copains. Même avec une semaine pour débriefer l'aller, Boateng et Benatia n'ont toujours pas compris ses appels de balle, et ont accueilli avec bienveillance sa sortie à la pause. Superbe démonstration par l'absurde après la 45ème du poids qu'il fait peser sur les défenses adverses.


Nominés dans la catégorie : Eux aussi en quasi-hibernation après les citrons, Neymar et ter Stegen avaient brillé d'un tout autre éclat dans les début de rencontre. Auteur d'un doublé à forte teneur en killer instinct, Junior a plié la qualif avant l'heure de jeu. Même plus discret, il est le seul à avoir su tenir un tant soit peu le ballon en 2nde, avant son rush magique de la 93ème où il se prive de triplé pour offrir, en vain, une stat à Messi. Dans sa cage, MATS a démarré un peu court sur la tête victorieuse de Benatia, avant d'écoeurer l'attaque allemande. Ses arrêts devant Müller et surtout Lewa ont empêché le Bayern d'y croire réellement. Moins sollicité mais plus trompé après la pause, il a au moins maintenu sa qualité de relance.


Le BIALES


Lancé par Alves d'entrée, Rakitic a failli copier le pion labellisé par Suarez lors du Clasico. Enorme travailleur, il a peu a peu sombré. Une observation qui vaudra pour tous les acteurs fluos de la rencontre.


Nominés dans la catégorie : Cantonnés à leur tâche défensive, Alves et Alba s'en sont plutôt correctement sortis. Alves avait une opposition moins directe mais outre un retour magistral sur Götze, il a commis quelques turnovers douteux. Alba avait plus fort à faire avec Thomas le Rageux dans sa zone, mais il a mieux subi les évènements que certains autres.


Le CASPER


Présent sur la pelouse pour la descente aux enfers de son équipe, Pedro n'a pas existé. Incapable de garder un ballon, pas à l'aise dans son placement, la seule mi-temps complète qu'on lui octroie depuis des siècles aura été un cauchemar.


Nominés dans la catégorie : Un Barça qui joue plus vite les transtions défense-attaque et qui contrôle moins la balle au milieu. Un Barça sûr de sa qualif un peu moins agressif dans le pressing et les duels. Un Iniesta pas vraiment à la fête... Certes à la base des deux buts et auteur de gestes de grande classe, Messi n'a pas forcé son talent avant la pause, et a complètement disparu ensuite. On pourra surtout lui reprocher de ne pas avoir su garder le ballon pour permettre au bloc de souffler et remonter pendant les longs moments de souffrance.


Le CAGOLIN


Si tout n'a pas été affreux, Sergi Busquets a cependant été dans les mauvais coups. Battu par Benatia sur le premier but (et sur les autres CPA) puis auteur de la perte de balle entraînant le second, il est directement responsable. En déficit d'impact, il a fini en relayeur, ce qui n'a pas aidé le FCB a mieux conserver le cuir.


Nominés dans la catégorie : Plus fébrile qu'à l'habitude, même s'il n'est pas directement responsable sur les buts et qu'il a quand même surnagé dans les duels, Piqué a passé une soirée difficile. Surtout vers la fin. Si le Bayern a été dangereux sur CPA, c'est aussi de sa faute puisqu'il est le voltigeur sensé couper les trajectoires. Sévèrement cité dans la voiture-balai, Mascherano paie la valseuse que lui a infligé Lewandowski, ainsi qu'une paire de relances ratées  qui ont précipité le danger. Si el Jefazo y est allé de son abattage et sa grinta légendaires, son passage au milieu a coïncidé avec la pire période du match catalan.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Vous aimez le style

de Blograna.com,

n'hésitez pas à

cliquer sur "J'aime"!

Un autre football est possible. Près de chez vous.

Si vous aimez Blograna.com, vous aller vous régaler sur Alterfoot.com

Passer le mot autour de vous....