Barça-Deportivo : La Notation

Liga BBVA, 38ème Journée : FC Barcelona - Real Deportivo La Coruña 2-2

Estadi Camp Nou - Buteurs : Messi (5', 60') /// Lucas Perez (68'), Salomao (77')

Passeurs: Rafinha, Neymar

Le CLIENT D'HONNEUR


Pas particulièrement brillant pour sa dernière, Xavi a pourtant focalisé toutes les paires d'yeux et la majorité des salves d'applaudissements. Aussi beau en vrai qu'en tifo, Pelopo tire sa révérence, et un petit but pour finir n'aurait pas été de refus, mais Fabricio en face n'avait pas fait le déplacement pour offrir des fleurs. X6 va donc poursuivre ailleurs, et la vérité, ça nous rend tout chose, mais pas de la bonne façon. Il lui reste néanmoins 2 coupes à soulever pour partir comme un prince...


Nominés dans la catégorie : Si ce n'était l'hommage au monument en partance, la timballe serait revenue à notre Belge préféré de l'effectif. Pour ce qui aura certainement été son meilleur match de la saison (bien que ça puisse se discuter...), Vermaelen a laissé entrevoir de sympathiques prémices de ce qu'il pourrait apporter, dans la lecture, les trajectoires coupées et la relance. Il est sorti avant que le Barça ne commence à se faire secouer, ce que l'on peut interpréter sous deux angles opposés. Choisis ton camp, camarade. Judicieux dans ces choix et souvent en réussite, Rafinha a prouvé qu'il savait envoyer du grigri à bon escient. Son enchaînement pour offrir le 1-0 est cousu de velours. A confirmer donc, et pas dans 17 matches. Double buteur "je la pousse dans le but vide", Messi a fait le taff comme à son habitude, entre traits de génie et disparitions sporadiques.


Le BIALES


Toujours juste et implacable quand le niveau s'élève, Neymar a encore démontré qu'il a tendance à trop en faire quand la partie blaugrana s'installe dans un certain confort. Favorisant parfois le geste gratuit, il y a beaucoup à prendre mais aussi pas mal à jeter dans la prestation de Junior, même s'il faut reconnaître qu'il ne s'est pas caché. Passeur décisif pour Messi (il aurait pu l'être deux fois sans un drapeau levé discutable), il a parfois oublié de frapper au profit du spectacle et de la passe au copain.


Nominés dans la catégorie : Toujours propre en tant que sentinelle, Sergi Roberto a assumé son rôle sans prendre de risque vers l'avant, malgré le peu de répondant adverse pendant plus d'une heure. Assez volontaires offensivement, Bartra et Mathieu ont au final rendu une copie sans grand relief. Pour le canterano, le match s'est arrêté assez brutalement, par le truchement d'une claque autour de la rétine.


Le CASPER


A l'origine sur le but du 2-0, Pedro a peu pesé sur l'attaque catalane. Il a encore souffert de la comparaison avec les 2 qui l'accompagnaient, même s'ils ont cherché à combiner avec lui. A sa décharge, positionné en 9, il est quelque peu sacrifié pour le confort de Messi (ce qui se comprend cependant, vu les rendements respectifs...).


Nominés dans la catégorie : A l'image de toutes ses apparitions cette saison, on a du mal dire quoi que ce soit de la rencontre d'Adriano, tant en mal qu'en bien. Battu deux fois sans pouvoir être incriminé, Masip a donc subi, ce qui empêche le FCB de rester sous la barre des 20 buts encaissés en Liga cette saison. Goddamn it !

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Vous aimez le style

de Blograna.com,

n'hésitez pas à

cliquer sur "J'aime"!

Un autre football est possible. Près de chez vous.

Si vous aimez Blograna.com, vous aller vous régaler sur Alterfoot.com

Passer le mot autour de vous....