Athletic-Barça : La Notation

Liga BBVA, 1ère Journée : Athletic Club - FC Barcelona 0-1

San Mames - Buteur : Suarez (56')

Passeur: Jordi Alba

Le CLIENT


Lors des deux derniers affrontements face aux Leones, Suarez avait eu à peu près tout faux, affichant un déchet incroyable et des choix pour le moins peu judicieux. Dimanche, il a proposé l'exact négatif de ces dernières obscures sorties. Point d'appui plus qu'utile sur le jeu long Catalan, il a souvent pris le dessus sur la défense. Outre un penalty (généreux) obtenu, il a surtout fait la décision avec cette reprise du gauche imparable aux 6 mètres. Mais on se demande encore comment l'arrière garde basque a pu le laisser aussi seul dans les parages de la cage. 


Nominés dans la catégorie : Remplaçant au coup d'envoi, Sergi Roberto a pris le relai au pied levé un Dani Alves un peu tendu des adducteurs. Il s'en est fallu d'une barre pour qu'il soit décisif et décroche seul les galons de la rencontre. Infatigable et toujours disponible sur son côté, il fait preuve dans cette position de latéral de prises de risque qu'on attend vainement de lui lorsqu'il joue au milieu. On serait tenté de dire qu'on envisage les 3 semaines qui viennent sans Alves avec une relative sérénité. Dans ce type de match très âpre, Busquets se ballade comme un coq en pâte. Jusqu'à sa sortie (non simulée, pour une fois), il a régné sur l'entrejeu, entre récupérations et cadencement du tempo balle au pied. On a noté une différence avec Mascherano dans cet exercice, même si el Puto Jefe a sorti un match de haut niveau en défense. A ses côtés, le revenant (bientôt dans la saison 2 sur Canal+) Vermaelen a marqué des points, bien que les commentateurs français s'ingénient toujours à le pourrir en permanence. Serein balle au pied, malgré quelques relances précipitamment allongées, il dégage une sûreté qui ne fait en aucun cas craindre la perte de balle kamikaze (ce qui tranche nettement avec notre Jérème national). Rajoutez à cela qu'il sort très régulièrement vainqueur des duels en un-contre-un, en l'air ou à terre, et vous tenez la une bonne "recrue" pour ce début de saison. Dans la lignée de ses premières sorties convaincantes, Iniesta a donné le la, même si ça n'a pas permis de voir le meilleur visage de l'équipe.


Le BIALES


Passeur décisif pour Luisito-les-dents-longues, Alba a reussi sa rentrée. Moins en vue que SR20 à l'opposée, à qui Messi avait abandonné le couloir, Jordi n'a pas eu cette chance à gauche, puisqu'il a dû composer avec un Rafinha substanciellement à côté de ses pompes.


Nominé dans la catégorie : Encore énorme au pressing dimanche (mais c'était à peu près tout), Bilbao a fait souffrir la circulation du ballon blaugrana, et Rakitic est certainement celui qui en a le plus souffert. Moins en vue que d'habitude, le Croate est néanmoins à créditer d'une avant-passe visionnaire sur le but. 


Le CASPER


Encore serré de près par les Basques, Messi a eu du mal à exister et à offrir un ensemble consistant. A sa décharge, un (énième...) penalty raté et de larges plages de disparition de la surface de la rencontre. Côté pile, même en dedans il reste, et certainement le seul, capable de gestes directement marqués du sceau de son génie. Il a donc failli réaliser le hold-up quant à la qualité de sa performance avec ce raid machiavélique en fin de rencontre.


Nominé dans la catégorie : Voir apparaître Claudio Bravo au rayon fantôme est certainement la meilleure nouvelle qu'il soit pour ce FCB dernièrement très fragile défensivement. Sans avoir le moindre arrêt d'envergure à effectuer, le Chilien s'est réellement mué en 11ème joueur. Avec une réussite quelconque.


Le CAGOLIN


A nouveau aligné ailier, dans une position qui l'avait vu briller face à Séville, Rafinha s'est pris les pieds dans le tapis usé de San Mames. Mis a part un changement d'aile fort à-propos et quasi-décisif pour Roberto, le Brésilien a alterné ratures et fautes de syntaxe. Devra revenir en cours de soutien pendant un petit moment. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Vous aimez le style

de Blograna.com,

n'hésitez pas à

cliquer sur "J'aime"!

Un autre football est possible. Près de chez vous.

Si vous aimez Blograna.com, vous aller vous régaler sur Alterfoot.com

Passer le mot autour de vous....