El Mercat : La Cage

 

La situation pouvait-elle durer ? Vraisemblablement pas…

 

L’Alpha Bravo en Liga, le Grand Blond avec des chaussures pas tout à fait noires pour les Coupes, la répartition ne satisfaisait finalement aucun des deux, et il est, avec le recul, déjà assez surprenant que les choses soient restées en l’état pendant deux saisons. Et en bonne intelligence.

 

En jetant un cil dans le rétro, été 2014, Ter Stegen semble l’élu pour la décennie à venir dans la cage culé, mais du haut de ses 21 printemps, le doute reste permis quant à sa confirmation au très haut niveau. Le club est dans la gestion de l’après-Valdes, et les enjeux sont multiples à ce poste. Ils décident donc de recruter un second gardien de qualité (et de valeur marchande) équivalente(s), plus chevronné et ayant l’expérience de « la meilleure ligue du monde, la Ligaaaaaaa Españolaaaaaaaaa » (Fred, on t’avais dit d’arrêter…). Ce double recrutement a pour but de sécuriser le poste : en cas de blessure du titulaire (cf. les trop longs intermèdes Pinto la saison précédente), en cas d’adaptation difficile de ter Stegen, et au final au moins un des deux donnera satisfaction, évitant le défilé grotesque de prétendants que le club a connu entre Zubi et San Victor.

 

Mais ça, c’était avant. Avant que Claudio et Marc-André ne prouvent tous les deux qu’ils étaient absolument dignes du poste. L’allemand ne pouvait pas admettre de passer à nouveau 38 week-ends assis sur le banc à regarder son compère jouer en championnat. Et le Chilien se voyait mal inverser les rôles et se cantonner à la Champions, même si cette compétition lui faisait grandement défaut.

  

Bref, un fauteuil pour deux, quelqu’un devait prendre le large.

 

Les avis sont certainement partagés. MATS est meilleur au pied, mais Bravo est plus sûr, etc. Au final, c’est l’Allemand qui gagne le bras de fer et valide son strapontin, certainement au moyen d’un petit coup tordu dans la coulisse. C’est le choix qui semble le plus cohérent, il est le plus jeune et peut potentiellement espérer un long bail entre les perches blaugrana (même si l’âge de Bravo, pour un portero, n’était pas fondamentalement un obstacle à moyen terme). Et surtout, il était le choix originel, un pari qui a confirmé les espérances, il n’y avait donc pas de raison de laisser partir ce jeune homme plein d’avenir. Même si l’on ne doute pas qu’au premier but encaissé suite à un excès de confiance dans la relance (comme ce fut quasiment le cas à San Mames), les pro-Bravo reviendront à la charge avec ce petit rictus narquois des mecs qui pensent « tu vois, je te l’avais dit ».

 

Photo : SkySports
Photo : SkySports

 

Semble-t’il conforté dans son idée qu’un club de haut niveau se doit d’avoir deux gardiens de niveau équivalent (ce dont on peut éventuellement discuter, mais qui devient absolument limpide en cas de blessure sérieuse du titulaire), le club a dans le même temps entériné l’arrivé de Cillessen, le rempart de l’Ajax et des Oranje. Pour une balance positive de 5M€, entre son arrivée et le départ de son prédécesseur. Ce qui est bien. Pas top, mais assez rare pour être souligné et accueilli avec un certain sourire quand on connaît les talents de négociation, aussi bien à l’achat qu’à la vente, de la Junta.

 

Reste maintenant à savoir ce qu’envisage Luis Enrique quant à l’utilisation de Cillessen. Il serait logique que ter Stegen joue Liga et Champions, et que le batave se contente du rôle de Jasper le Casper, une saison vue du banc, outre quelques matches de Copa au cœur de l’hiver.

 

Au final, le dossier porteria a été très bien géré par la direction sportive. En rompant avec le bipartisme Bravo-TS, le club s’est assuré de ne pas provoquer les incendies qui semblaient promis en cas de reconduction du binôme… Et il donne les responsabilités qu’il mérite au gardien de plus grand potentiel, tout en assurant une doublure de grande qualité, avec un solde transfert positif.

 

  

Que demande le peuple ?

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Vous aimez le style

de Blograna.com,

n'hésitez pas à

cliquer sur "J'aime"!

Un autre football est possible. Près de chez vous.

Si vous aimez Blograna.com, vous aller vous régaler sur Alterfoot.com

Passer le mot autour de vous....