Arda, tout roule

Turkish delight. Mercredi soir dans la Ruhr, Arda Turan a sorti une fière currywürtz des pieds Barcelonais, en égalisant dans un match mal engagé face à Gladbach. El Barbudo confirme par la même occasion sa remarquable entame de saison.

Du haut de son cinquième but en neuf (bouts de) rencontres, Arda a de quoi regarder de haut sa saison dernière, passée à trottiner en souffrance, mal à l'aise dans sa nouvelle équipe. Depuis la mi-août, le Turc a inversé la tendance, et le scepticisme qui l'entourait depuis plusieurs mois. Toujours à son rythme, un savant mélange de marche et de petit trot, Arda a ajouté du poids à sa candidature, comme remplaçant de Neymar sur l'aile gauche ou aux deux postes de relayeurs.

Source Twitter @ArdaTuran
Source Twitter @ArdaTuran

Brillant en présaison, Turan s'était rendu coupable d'une excellente prestation comme relayeur gauche à Gijón, du côté qui semble le mieux lui convenir. Au Borussia-Park, c'est à droite qu'il est entré, et son entente a remarquablement fonctionné, tant avec ses attaquants (il a joué très proche de la surface adverse) qu'avec le côté droit new-look, Roberto-Rafinha, qui avait déjà fait la maille samedi. Evidemment, même si c'est son but égalisateur qui a tout simplifié, Arda a participé à la bonne mi-temps. Celle où le Barça, même encore mené au score, a pris le dessus physiquement et territorialement sur Gladbach. Un Borussia qui avait grillé toutes ses cartouches athlétiques en misant sur un premier acte en surrégime.

Néanmoins, c'est à son entrée en jeu que la pièce a basculé du côté blaugrana (ou dégradé vert d'O...). En verve, Arda a même régalé au point de rendre Neymar décisif, alors que Junior est largement passé à côté de son choc de simplification... Toujours dans le bon tempo, auteur d'inspirées et autoritaires remontées balle au pied, l'ex de Galatasaray affiche sérénité et confiance, en témoigne ce délice de ballon piqué qui aurait mérité mieux qu'une claquette de Sommer. On le sent à l'aise dans ses grolles, loin de la nervosité qu'il affichait l'an dernier, lorsqu'il s'était fait une spécialité de cartons jaunes intempestifs et d'agressivité non maîtrisée. Pour le moment cantonné à la rotation et aux entrées en jeu, the Beard pourrait, s'il continue, postuler à mieux.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Vous aimez le style

de Blograna.com,

n'hésitez pas à

cliquer sur "J'aime"!

Un autre football est possible. Près de chez vous.

Si vous aimez Blograna.com, vous aller vous régaler sur Alterfoot.com

Passer le mot autour de vous....