Très (trop ?) bien payé

Une nouvelle fois bousculé dans le jeu, le Barça a maximisé ses temps forts en première mi-temps pour filer vers une victoire à l'ampleur en trompe-l'oeil. Au niveau de la gestion de ses hommes, Luis Enrique s'est distingué par une rotation massive, qui a même concerné la ligne d'attaque.

 

Déjà déplumé d'une paire de points le week-end dernier en Andalousie, le Barça affrontait une nouvelle rencontre coincée entre un aller et un retour de Copa. Un affrontement toujours périlleux face à l'Athletic Club dont l'équipe se sort avec trois points, des cadres reposés et une efficacité remarquable. Todo bueno, pues ? Mouais... le bilan est parfait mais flatteur, et pour le jeu, on repassera.

 

Des rotations devant

Conscient de la nécessité de ménager sa monture, Lucho s'est fendu une nouvelle fois d'une compo hybride. Dans le back seven de départ, seule la paire Piqué-Umtiti avait la tête de titulaires d'un onze de gala. La grosse surprise a eu pour siège le trio d'attaque, puisque Luis Suarez a passé l'après-midi au chaud dans sa doudoune, dans une cahute où Leo Messi l'a rejoint à l'heure de jeu. Vitale pour la suite de la saison, cette oxygénation de la MSN s'est révélée aussi inattendue que bienvenue. Et puisque le Barça a eu la bonne idée de se mettre au confort au tableau d'affichage, ce turnover de stars n'a pas été synonyme de déperdition de points au classement. Comme quoi c'est possible.

Dans ce remaniement, toutes les doublures ne s'en sont pas tirées avec les lauriers. Parmi ceux qui ont reçu les félicitations du conseil de classe, Arda, Vidal (surtout en position d'ailier sur la fin) et Alcacer, qui a rompu le 0-0 malgré une prestation d'ensemble encore tendre. Pour la distribution des mauvais points, Rafa, Gomes ou Mathieu ont inquiété plus qu'autre chose.

 

Messi et Suarez en même temps sur le banc. Tellement rare qu'on s'est fendu d'un ImprEcran... On hésite même à l'encadrer et la mettre au dessus de la cheminée.
Messi et Suarez en même temps sur le banc. Tellement rare qu'on s'est fendu d'un ImprEcran... On hésite même à l'encadrer et la mettre au dessus de la cheminée.

 

Sauvés par l'efficacité

Samedi au Nou, le Barça a de nouveau affiché dans le jeu le visage timoré qu'on lui connaît depuis plusieurs semaines désormais. Positionné dans son camp, mis sous pression, peu souverain avec la balle, manquant d'agressivité à la récupération (on détaillera tout ça dans un article à paraître demain. Oui... c'est un teasing !!!). En ouvrant le score puis en tournant à 2-0 à la pause, le Barça pouvait s'estimer heureux, puisque les Basques menaient largement aux points dans le contenu.

Comme on peut le voir sur le graphe des Expected Goals (cf. ci-dessous), la réussite offensive des Catalans les a mis sur l'autoroute du succès. Lors de l'ouverture du score, c'est l'ATH qui est devant aux xG avec déjà trois occasions en moins d'un quart d'heure. Le constat est encore plus vrai à la mi-temps, le FCB mène 2-0 alors que les deux équipes affichent des Expected Goals voisins (entre 0,5 et 0,6). A ce moment-là, les Blaugrana se sont procurés 4 occases, contre 7 aux Leones.

Le Barça s'est imposé grâce à une sur-efficacité offensive, notamment au moment de la mi-temps (source 11tegen - Twitter @11tegen11)
Le Barça s'est imposé grâce à une sur-efficacité offensive, notamment au moment de la mi-temps (source 11tegen - Twitter @11tegen11)

 

En jouant le contre dans le deuxième acte, l'équipe d'Enrique a multiplié les situations et s'est détachée en terme de dangerosité. Mais le scenario avait déjà basculé du côté culé grâce à la froideur affichée sur les premières occasions franches. Ce qui avait déjà été le cas en semaine au Calderon, lorsque Suarez et Messi avaient donné deux buts d'avance aux leurs dans un match équilibré en termes d'occasions.

Sur la dernière semaine écoulée, le Barça a donc rentabilisé ses occases. Il a remporté un match face à l'Atlético alors qu'il était en retrait aux xG (1,96 ATM - 1,81 FCB). Même constat au Betis lors de la journée précédente, où les Catalans ont arraché un point sur le gong  en étant dominés aux xG (1,5 BET - 1,1 FCB / stat à relativiser avec le but valable refusé aux coéquipiers de Messi). On peut voir le verre à moitié plein en se disant qu'actuellement Leo & Cie ne gâchent rien et arrivent à maximiser temps forts et temps faibles, ce qui est l'apanage des grandes équipes. Mais on peut aussi considérer la chope à moitié vide et constater qu'actuellement les Bleu et Rouge sur-performent, qu'ils n'en font pas assez pour se mettre à l'abri d'un coup de moins bien en terme de réussite.

 

 

Photo : Source Twitter @fcbarcelona_fra

Stats : Source Twitter @11tegen11 & @MC_of_A

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Vous aimez le style

de Blograna.com,

n'hésitez pas à

cliquer sur "J'aime"!

Un autre football est possible. Près de chez vous.

Si vous aimez Blograna.com, vous aller vous régaler sur Alterfoot.com

Passer le mot autour de vous....