Premier Bilan : Expected Goals

Trêve internationale, premier coup de projecteur en détail sur la saison du Barça. Après le classement dynamique hier, éclairage sur les chiffres d’Expected Goals de Messi et consorts. Et quelques comparaisons, avec l’an passé, avec ce qui se fait de mieux en Europe, pour illustrer les bons et les mauvais points de l’équipe de Valverde.

Sources* :

11tegen (Twitter @11tegen11)

Understat (understat.com)

Challengers Podcast (Twitter @ChallengersPod)

Côté Stats (cotestats.fr)

*Les valeurs d’xG peuvent varier d’un modèle à l’autre

 

Leader en championnat et en Champions, razzia de victoires, excellente attaque et défense de fer, le Barça semble avoir mis tous les voyants au vert fluo en ce début de saison. On a tenté hier de nuancer hier ce démarrage parfait par la qualité moyenne des adversaires rencontrés en Liga. Pour aller plus loin dans l’apaisement des ardeurs, le détail des Expected Goals blaugrana prouve encore que le bilan du FCB est très – trop ?- flatteur.

 

 

Tableau comparatif des Expected Goals du Barça et des leaders en Europe (Cliquer pour agrandir)
Tableau comparatif des Expected Goals du Barça et des leaders en Europe (Cliquer pour agrandir)

 

Efficacité

- [Valeurs en violet] Premier constat qui saute aux yeux, le Barça est en surperformance puisque son nombre de points estimés en Liga n’est que de 16 points. A l’inverse, le Real devrait en avoir 19, et a clairement sous-performé (notamment en attaque avec la meilleure production offensive d’Europe = 2,99 buts attendus/90 min). Avec une efficacité « normale », le classement de la Liga devrait donc être le suivant, bien différent donc de la clasificacion actuelle :

Real Madrid                       19 pts

FC Barcelone                     16 pts

Le Real est d’ailleurs l’équipe en Europe qui aurait mérité le plus de points (le PSG a en effet joué un match supplémentaire)

 

- [Valeurs en orange] Dans le même registre de sur-performance, le Barça est l’équipe de Liga qui vit le plus « au-dessus de ses moyens », avec plus de 5,15 points de plus que son total estimé. Dans cette catégorie, le FCB partage l’affiche en Europe avec un autre cador (la Juventus), un outsider reconnu (Hoffenheim), mais aussi deux invités surprise du premier tiers du tableau en Angleterre (Burnley) et en France (FC Nantes), tous avec 6 à 7 points d’avance sur leur total attendu.

 

- Lors du match à Getafe, les Catalans l’ont emporté alors que les Expected Goals étaient en faveur des Madrilènes. C’est la seule fois cette saison que le phénomène s’est produit. Mais le Barça a offert plusieurs fois un score très flatteur alors que l’écart d’xG entre les deux équipe était proche et qu’un match nul n’aurait pas été volé (Juventus, Sporting, voire Girona dans une moindre mesure).

 

- [Valeurs en vert] Dans l’efficacité devant le but, l’équipe de Valverde est partie sur des bases records. 23 buts ont été inscrits alors que « seulement » 12,5 étaient attendus en Liga. Couplé à une défense incroyablement hermétique pour le moment (on y viendra par la suite), le FCB dispose déjà d’un goal-average supérieur de 8,5 buts par rapport à ce qui était envisageable. Déjà lauréat Européen en la matière la saison dernière, à ce rythme le chiffre de 2016-17 serait quasiment doublé.

 

Toujours concernant la différence de but, on constate que les Culés ne seraient leaders dans aucun championnat au niveau du goal-average estimé, d’assez loin même. Mais personne (à part la Juve, autre équipe en sur-performance) ne fait mieux en Europe lorsqu’on compare la DiffBut réelle et celle attendue.

 

Rendement offensif

Comparatif des stats du Barça selon les compétitions, et les saisons (cliquer pour agrandir)
Comparatif des stats du Barça selon les compétitions, et les saisons (cliquer pour agrandir)

 

- [Valeurs en rouge] Sur ses 9 matches en Liga et Champions, le Barça a tiré moins que ses adversaires. C’est d’autant plus vrai en Ligue des Champions, où cela s’est vérifié lors des deux rencontres. Dans le TotalShotRate, les Blaugrana sont largement en dessous de leurs standards de la saison passée, en dessous des cadors Européens en la matière, et donc, pour ce qui est de la Champions, en dessous de la moyenne.

 

- [Valeurs en noir] En Ligue des Champions, tous les chiffres de l’équipe sont largement en dessous des moyennes habituellement affichées. Ce qui reflète bien le contenu bastante flojo des parties face à la Juventus et au Sporting. Moins de tirs que l’adversaire, moins de 10 tirs par rencontre, Expected Goal inférieur à 1 but par match, faible qualité des occasions (moins de 10% de proba de marquer en moyenne), seulement 1,5 grosse occasion par 90 minutes… Au final, avec 6 points, 4 buts marqués et 0 encaissé, le Barça aura réussi à faire beaucoup avec très peu. Mais ça risque de ne pas durer très longtemps si le niveau de jeu ne s’améliore pas.

 

- [Valeurs en Bleu] Si Barcelone sur-performe en ce début de saison, cela tient en partie à sa qualité en attaque. Alors qu’en moyenne Messi et ses petits camarades frappent moins au but (environ 2 tirs de moins), ils ont besoin de moins de tentatives pour marquer (4,65 en Liga, contre 5,75 l’an passé. Monaco, phénoménal dans l’exercice, affichait un but tous les 5,34 tirs).

Concernant les xG, là aussi les chiffres sont en hausse (2,51 contre 2,2 l’an dernier), mais en deçà des leaders des autres Championnats. Surtout, les Barcelonais ont considérablement amélioré la qualité de leurs occasions (16,9% de chances de scorer par frappe, contre 12,9% l’an passé. A titre de comparaison, le PSG – n°1 en Europe-  est à 15% sur les 2 exercices). En somme, le Barça frappe moins mais « choisit » de meilleures positions de frappes, les actions sont plus « muries ». Cela correspond de toute façon aux caractéristiques de son jeu, avec peu de frappes de loin (tirs à faible probabilité de marquer).

 

- Fait amusant, le Barça a déjà bénéficié de quatre buts contre leur camp de ses adversaires. Ce qui fait du CSC le deuxième meilleur buteur de l’équipe. Mais qui explique aussi certaines choses : un propia puerta n’est pas considéré comme un tir, donc n’est pas comptabilisé dans les xG. A Gérone, le Barça a cumulé moins d’1,5 but attendu, mais les deux situations chaudes qui ont amenés les deux CSC n’ont pas été ajoutées au décompte.

 

- [Valeur en gris] Donnée plus empirique que strictement chiffrée, la Grosse Occasion (ou Big Chance) est aussi un bon baromètre de la qualité offensive. Le Barça fait un peu le yo-yo dans la discipline, alternant la pluie de Big chances (9 puis 6 contre l’Espanyol et Las Palmas) et des rencontres plus désertiques (Betis, Alaves, Juve ou Sporting entre 1 et 2 BC par match).  

 

La défense

 

- C’est certainement LA très bonne nouvelle dans l’horizon culé de ce début de saison. On a l’habitude de voir le FCB tout feu tout flamme devant, mais sa solidité défensive n’est pas toujours des plus fiables. Avec seulement 2 buts encaissés en 9 matches cette saison (et donc 7 clean sheets), le Barça se simplifie clairement les matches, là où l’an passé trop de points s’étaient perdus face à des équipes qui plantaient sur leur première (et parfois seule) occasion.

 

- [Valeurs en jaune] Avec 0,73 Expected Goals subis contre 0,9 en moyenne l’an dernier, les Catalans sont moins vulnérables et se rapprochent des meilleurs en la matière (0,66 pour l’ATM en 2016-17, sur l’exercice en cours le gratin tourne entre 0,6 et 0,7, exception faite de l’impressionant 0,46 de Naples).

Même son de cloche au niveau de la qualité des occasions subies, la défense blaugrana a fait chuter la probabilité de but adverse de 9,2% à 7,1% par tir, se situant près des 6,8% des Colchoneros l’an passé.

Enfin, avec moins d’une grosse occasion par match concédée, l’arrière garde fait l’essentiel du boulot et laisse ter Stegen se charger du Kolossal arrêt qu’il a à effectuer à chaque partie.

On notera l’excellence encore supérieure de tous ces chiffres en Ligue des champions.

 

- [Valeurs en rose] On l’a dit, le XI d’Ernesto laisse frapper l’adversaire plus souvent, tout en le contraignant à des tentatives moins concrètes (plus de 10 tirs subis contre 9 la saison dernière). A l’arrivée, le Barça peut s’enorgueillir d’une stat hallucinante : celle d’encaisser un but toutes les 36 frappes adverses (9,95 l’an dernier, le Bayern dominait ce classement avec 16). Champions incluse, on monte même à un but tous les 48 tirs !!! C’est la Ligne Maginot. Mais c’est un chiffre qui va forcément rentrer rapidement dans le rang. Dès le premier match où l’équipe prendra 2 buts ou plus, par exemple.

 

 

Les joueurs

Top 5 des Expected Goals et Expected Assists au Barça et en Liga (cliquer pour agrandir)
Top 5 des Expected Goals et Expected Assists au Barça et en Liga (cliquer pour agrandir)

 

- Sans surprise, Messi archi-domine le classement des xG joueurs (il est vrai que CR7 a raté 4 matches pour suspension…). Ce qui est assez drôle, c’est que Messi tout seul serait dans la première partie du classement des équipes, par exemple devant l’Atlético de Madrid (8,71 à 8,08).

En outre, aucun joueur de Liga n’arrive à la moitié du total de D10S…

 

- Avec 11 buts en Liga, Messi est déjà au-dessus de son total de buts estimés, ce qui reste « logique » puisque le modèle est une moyenne calculées sur tous les joueurs, et que lui est largement au-dessus de tous. A contrario, Suarez, auteur d’un début de saison très poussif, a quand su générer des occasions avec un xG de 3,44 (en considérant qu’il n’a pas disputé l’intégralité des rencontres). Mais son rendement est trop faible avec seulement 2 buts inscrits, un joueur de sa tremble devrait avoir amassé le double.

 

- Recrue pittoresque du mercato, Paulinho, malgré un temps de jeu épars, figure en 3ème position dans le classement de la contribution offensive de l’équipe. Malgré une compatibilité de jeu avec l’ADN Barça qui ne saute pas aux yeux, le Brésilien a le mérite de beaucoup de projeter dans la surface. Et donc de s’y montrer dangereux. CQFD. Constat similaire chez Rakitic, on n’est toujours pas convaincu de son apport à la construction, mais on note une volonté accrue de se projeter aux avant-postes, qui se matérialise sur les xG.

 

- Grand gagnant du système de Valverde, qui favorise le jeu sur les couloirs (surtout le sien), Jordi Alba est en net regain d’influence dans l’attaque culé, après une période Luis Enrique morose. Deuxième pourvoyeur d’Expected Assists (équivalents aux xG en ce qui concerne les passes qui ont la probabilité de donner un but) de l’équipe, dans le top 5 de la Liga, son positionnement très offensif attiré par le rectangle adverse le place également dans le top 5 des xG Blaugrana. Pouces en l’air.

 

- On notera la présence parmi les meilleurs pourvoyeurs d’occasions de Denis Suarez et de Deulofeu, qui ont contribué tous les deux de façon non-négligeable, malgré des minutes partagées et une impression dégagée assez distincte entre les deux « troisième larron » de l’attaque.

 

- Pour finir, et pour démontrer que tout n’est pas démontrable par les chiffres, on mettra en lumière une nouvelle fois qu’Iniesta, auteur d’un excellent début de saison et indispensable à l’équipe pour ce qui est de l’animation du jeu, est totalement absent des débats, que ce soit en xG (seul ter Stegen est derrière lui parmi les joueurs ayant eu du temps de jeu) ou en xA (à peine dans le top 10, à égalité avec Dembélé qui n’a pas joué 90 minutes). C’est une constante de sa carrière, on peut le regretter, mais ça n’enlève rien au joueur qu’il est.

 

Prochain point Expected Goals dans un mois. On verra d’ici là si certaines dynamiques ont changé…

 

Sources* :

11tegen (Twitter @11tegen11)

Understat (understat.com)

Challengers Podcast (Twitter @ChallengersPod)

Côté Stats (cotestats.fr)

*Les valeurs d’xG peuvent varier d’un modèle à l’autre

 

Glossaire

xPoints :            nombre de points estimés calculés selon le modèle

Diff Pts v xP :     différence entre les points récoltés et les points estimés

Diff Buts :          différence de buts

Diff v Diff xG :    différence entre les Diff buts effectives et estimés

xG/90 :              Expected Goals (buts attendus) par 90 min

XGA/90 :            Expected Goals subis

Tirs/90 :             Tirs pour par 90 min

Tirs A/90 :          Tirs subis par 90 min

Tirs/But :            Nombre de tirs pour 1 but marqué

Tirs / But A          Nombre de tirs pour 1 but encaissé

xG/tir :                probabilité pour un tir d’être marqué (ie. qualité de l’occasion)

xGA/tir :              probabilité pour un tir d’être encaissé (ie. qualité de l’occasion subie)

Tot Shot Rate :     ratio de tirs sur le nombre de tirs des 2 équipes

BG/90 :               Big Chance (grosse occasion) par 90 min

BGA/90 :             Big chance (grosse occasion) subie par 90 min

 

 

 

Photo : Source Twitter @fcbarcelona_fra

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Vous aimez le style

de Blograna.com,

n'hésitez pas à

cliquer sur "J'aime"!

Un autre football est possible. Près de chez vous.

Si vous aimez Blograna.com, vous aller vous régaler sur Alterfoot.com

Passer le mot autour de vous....