Suarez et le Théorème de Giroud

Au centre de nombreuses discussions depuis le début de saison, Luis Suarez a vécu une semaine très prolifique, face à l’Inter puis Séville. Au point de mettre un terme aux débats sur le bien-fondé de ses titularisations ? Peut-être pas. Comme pour Olivier Giroud en Équipe de France, les statistiques de buts marqués justifient-ils de ne pas donner sa chance à la concurrence ?

 

Avant d’aller plus loin, commençons par expliciter ce fameux « Théorème de Giroud »… Ce théorème n’a pas (encore) été reconnu par l’Internationale des Mathématiques mais trouve une certaine logique chez Didier Deschamps, et son corollaire peut s’appliquer à toute autre entité sportive. En Équipe de France, Olivier Giroud vient d’entrer sur le podium des meilleurs buteurs de la sélection, mais son niveau dans le jeu a toujours fait débat. La rhétorique absolu « oui, mais il marque à chaque fois » peut se défendre. Elle peut aussi être contestée. Et peut s’appliquer au Luis Suarez des trois dernières saisons.

S’il joue absolument tous les matches, l’avant-centre d’une équipe, qui plus est dominatrice la plupart du temps, a énormément de chances de marquer. Plus en tout cas que son potentiel concurrent qui passe les matches assis sur le banc ou en tribune. Le mérite de Giroud ou Suarez, dans leur efficacité devant le but, n’en est pas moins grand. Mais un autre joueur, mis dans les mêmes dispositions, pourrait lui aussi afficher des chiffres comparables. Et peut-être même une plus grande contribution dans le jeu…

Retrouvez la suite de cet article sur Barça Inside, à lire ici.

 

Photo : Jose Breton / NurPhoto pour barcainside.com

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Vous aimez le style

de Blograna.com,

n'hésitez pas à

cliquer sur "J'aime"!

Un autre football est possible. Près de chez vous.

Si vous aimez Blograna.com, vous aller vous régaler sur Alterfoot.com

Passer le mot autour de vous....